• Marie-Charlotte S

Comment les créateurs vivent-ils la Période du Covid-19

Mis à jour : mai 13



Quel sujet sérieux cette semaine mais tellement d’actualité.

Cette période nous confronte tous à beaucoup de choses. Des difficultés financières et/ou familiales, des inquiétudes, une monotonie et parfois une certaine folie peut s’emparer de nous. Mais que ce passe-t-il pour les créateurs, pour les « petites-mains », les imaginatifs et les rêveurs ?

Aujourd’hui ce sont 3 créatrices qui se livrent à nous. Sans langue de bois et avec sincérité, elles expliquent leur quotidien et leurs processus :


Moïra Cristescu, créatrice de robes sur-mesures et uniques

« Après un petit temps de rien, j’ai réalisé le temps que j’avais pour fabriquer, créer et me lancer des défis. J’ai toujours été dans une démarche eco-responsable en faisant de l’up-cycling et le confinement me permet d’aller jusqu’au bout de ce cheminement si important pour moi. Cela m’a permis aussi de créer plus de lien par les réseaux sociaux, de communiquer sur ma marque notamment avec des concours que je propose. Ce temps je le mets aussi à profit pour trier et ré-organiser les trésors qui se trouvent chez moi, dessiner, réfléchir à la suite et utiliser mon savoir-faire en faisant des masques. Lire et laisser mes mains parcourir les tissus et matières continuent à me motiver et m’inspirer. » @moiracristescu


Flora Houche créatrice de robe de mariée et de prêt-à_porter, modéliste et formatrice

« La partie "business" est mis à mal c’est certain; les commandes sont en attentes, les rendez-vous annulés et les formations peut être reportées. Une certaine fatigue et de démotivation peut vous envahir. Des questionnements profonds et un changement de perspective s’opère mais n’enlève en rien ma passion. J’ai la chance de pouvoir quand même continuer à télétravailler pour de grandes maisons… J’en profite pour utiliser mes compétences aux services des gens en mettant sur Instagram un tuto pour la fabrication de masques et j’essaye de savoir comment me servir de mes expériences acquises ces 15 dernières années pour préparer le "après". Ce confinement permet de poser les choses et de réfléchir à la suite ». @florahouche



Gabriela Ortiz, créatrice de la marque Leonor Roversi

« Coupé en plein élan de l’évolution de ma marque au moment du confinement cela n’a pas été simple mais un véritable retour à ma communauté et le besoin de resserrer les liens avec eux m’a fait un bien fou.

Me reconnecter aux gens, aux clients et s’agrandir; avancer, créer de nouveaux challenges. Commencer une nouvelle formation en marketing digital et prendre le temps de s’enrichir et d’en apprendre encore plus. Voilà tout ce que finalement cette période m’apprend. Je réalise aussi la solidarité qui s’est mise en place ces derniers temps entre les gens." @leonorroversi


Ces confidences nous inspirent peut-être à assumer. S’autoriser à prendre le temps nécessaire, s’octroyer une pause et réaliser ce que cela nous apporte. Le temps de la réflexion, revoir notre chemin parcouru et voir ce qui naît de tout ça. Est-ce qu'une façon de consommer plus intelligente et plus consciente n'est pas le moment idéal? Quelle route prendre?...

Chaque pas mérite notre attention et nous oblige à ressentir et vivre ce qui arrive. Alors, créateurs, artistes, amoureux de l’imagination, osez, vivez!!!


Marie-Charlotte Sondaz





124 vues

L'institut est ouvert du lundi au vendredi (sauf jours fériés)

De 9h à 19h

06.32.65.38.92

hello@institut-mc.fr

© 2023 Propulsé par madeinchatel.com